01 76 70 02 16
 
0
4.59/5
429
Usages en enseignement des solutions interactives      Enseignement secondaire & écran interactif


Enseignement secondaire & écran interactif

Les autres niveaux d'enseignement

MISE EN CONTEXTE

Une majorité de collèges et lycées ont des tableaux interactifs et les équipements se poursuivent désormais avec des écrans interactifs.
Ces outils sont particulièrement adaptés au secondaire dans la mesure où ils sont rapides à mettre en œuvre il suffit d’appuyer sur un bouton. Dans la plupart des établissements, un mini-ordinateur dédié est fixé à demeure à l’écran. Il reste donc à l’enseignant qui arrive dans la salle à se loguer pour être prêt à utiliser le dispositif. Quand il quitte la classe, la plupart des écrans s’éteignent seuls. Cette facilité et rapidité de mise en œuvre est importante, car généralement les cours durent moins d’une heure et passer 5 minutes à configurer l’installation serait rédhibitoire.

Les usages de l'écran interactif en enseignement secondaire

L’écran étant reconnu au minimum comme une souris, il peut utiliser la quasi-totalité des logiciels, y compris ceux spécialisés par discipline. Le logiciel dédié du tableau sert de mémoire pour les activités.

Une multitude d’applications spécialisées sont disponibles car l’écran est considéré comme une souris, même par les logiciels les plus archaïques.

Ainsi, toutes les professeures et tous les professeurs et quel que soit leur discipline peuvent tirer profit de l’usage d’un écran interactif dans leur classe. Ceci explique que progressivement, toutes les salles soient équipées, souvent par disciplines pour tirer parti d’un effet de mutualisation et de synergie. Il est en effet important qu’un enseignant puisse disposer de l’outil dans toutes les salles qu’il peut être conduit à utiliser.

À peine entré en classe, l’enseignant peut faire entrer le monde dans la classe, à la vitesse de la lumière

 

La tentation d’utiliser des dispositifs mobiles représente toujours une perte de temps et finalement une moindre utilisation de l’outil. Si vous choisissez un écran sur roulettes, il faut que ce soit pour le déplacer dans la salle de classe, pas pour équiper a minima, plusieurs salles. En effet, les risques d’endommager le matériel lors des passages de porte et la nécessité qu’un enseignant soit sûr de pouvoir disposer de l’outil en arrivant dans la classe est essentiel. Il ne peut pas passer 10 minutes à retrouver l’écran et à le déplacer vers sa classe.

Les collectivités l’ont d’ailleurs bien compris et les équipements se font en tenant compte des contraintes particulières des collèges et lycées.

Pourquoi utiliser l’écran tactile en enseignement secondaire ?

C=299 792 458 m/s

Le gros avantage de l’écran interactif dans un établissement scolaire où les élèves changent de salle toutes les heures, c’est qu’il permet de gagner beaucoup de temps par rapport aux outils traditionnels.

Sa mise en œuvre est instantanée. Il ne nécessite pas de calibrage et encore moins d’installation. Un simple bouton ou une télécommande suffisent pour le mettre en œuvre. Certains disposent même d’une détection de présence qui les active (et désactive) en fonction de la présence (ou absence) de personnes devant lui.

Le gain de temps ne se produit pas seulement au moment de la mise en fonction, mais aussi, tout au long de son utilisation. Un texte à afficher, un graphique à réaliser, un tableau à construire. À la main, cela prenait beaucoup de temps et en cas d’erreur, il fallait effacer au risque de rendre moins visible ce qui était écrit par-dessus.

Lorsque les élèves doivent reproduire le contenu du tableau, par exemple pour noter la trace écrite du cours, l’enseignant doit attendre que le dernier ait terminé, à moins qu’il choisisse de le stresser en lui demandant de prendre le cours sur un camarade.

Avec l’écran interactif, l’enseignant peut imprimer ou envoyer sur l’ENT le contenu exact du tableau, ce qui permet aux moins rapides et aux étourdis de retrouver le contenu exact ultérieurement.

Le temps gagné peut être utilisé pour faire plus participer les élèves et soutenir plus fermement ceux qui sont en difficulté afin que la lumière, soit…

Le compas dans l’œil

L’écran interactif permet de définir la taille des traits tracés. Il faut cependant penser que les élèves éloignées doivent pouvoir voir le résultat et ne pas aller vers une finesse exagérée.

On conseille à ce sujet d’utiliser la taille de police de caractère de 24 et les détails doivent être dans les mêmes proportions. Cela étant, l’écran interactif autorise des tracés très minutieux. Pour tracer une droite verticale, la méthode la plus rapide est de sélectionner l’outil de tracés des droites, mais on peut aussi tracer un trait à main levée et le faire reconnaitre comme droite ensuite. Si le trait n’est pas totalement vertical, des poignées servent à corriger l’inclinaison. Ainsi, tous les tableaux réalisés à l’écran interactif seront totalement d’équerre.

Différents logiciels de géométrie sont parfaits pour une utilisation sur un écran interactifs. Certains, comme Geogebra sont même intégrés dans des logiciels pour écrans interactifs

 

Cela fonctionne aussi pour les cercles, ce qui permet de reléguer le compas à ventouse qui est plus un outil de sadisme qu’un outil de géométrie.

Si un tracé est un peu décalé ou pas de la bonne dimension, il est possible de le déplacer et de l’ajuster, voire même d’en changer les proportions.

Bien sûr, les tracés de géométrie bénéficieront des logiciels dédiés qui sont faciles à utiliser sur un écran interactif. Des trousses à outils permettent de simuler les outils de géométrie traditionnels, comme équerre, règles, rapporteur et bien sûr le compas qui sera alors sans danger pour les yeux.

En place pour le quadrillage !

Quelle que soit la matière, il est nécessaire à certains moments de recourir à des quadrillages, des lignes de portée ou des structures de présentation bien définies.

Sur un tableau classique, cela demande du temps, mais aussi de la maîtrise pour avoir un résultat acceptable. Réaliser un tableau à doubles entrées avec des cases d’une taille suffisante pour l’écrit, mais pas trop grandes pour tenir sur l’espace contraint du tableau, c’est un métier, mais c’est aussi beaucoup de risques en cas d’erreur et dans tous les cas une perte de temps.

Les logiciels dédiés aux écrans interactifs disposent dans la galerie de différentes structures prêtes à l’emploi et des outils de création simplissimes permettent de créer à la volée le fond de page nécessaire.

D’une manière générale, tous les modèles d’organisation permettent de présenter aux élèves des documents ayant une apparence semblable, ce qui les aide à mieux se repérer. Les professeurs peuvent facilement mutualiser leurs modèles, ce qui permet aux élèves, au fil des années ou d’une matière à l’autre, de retrouver des repères.

Quand il n’y en a plus, il y en a encore

Organiser son tableau pour qu’il soit agréable à consulter par les élèves est tout un art. L’écran interactif vient à la rescousse des moins doués.

En effet, il est possible de réduire la taille d’éléments déjà présents sur l’écran pour dégager de la place pour de nouveaux écrits.

Mais, n’oublions pas que contrairement au tableau traditionnel, il est possible à tout moment de créer une nouvelle page sans avoir à effacer ce qui est antérieur. Les pages précédentes restent disponibles, il est possible de les dupliquer, d’en récupérer des éléments pour les placer dans la page en cours de travail.

De cela découle une nouvelle habitude de travail. Le but n’est plus de mettre la totalité du cours en une seule fois sur l’écran, mais plutôt de dissocier les éléments afin de n’avoir à un moment donné, que ce dont on est en train de traiter. Cela simplifie la vie des élèves qui pourraient se perdre dans une profusion d’information.

Avec l’écran interactif, n’hésitez pas à en demander plus. On pourrait paraphraser la littérature en ne disant pas « une idée par paragraphe », mais « une idée par page ».

LES AVANTAGES

Gain de temps

L’écran interactif permet de gagner beaucoup de temps. Son démarrage est instantané, il ne nécessite pas de calibrage. Il dispose aussi d’outils prêts à l’emploi pour créer les leçons.

Espace de travail illimité

L’écran interactif offre une interface interactive infinie à travers son tableau blanc intégré. Son logiciel permet d’ajouter plusieurs pages permettant de détailler l’étude d’idée par page par exemple.

Interaction à plusieurs

Les élèves peuvent intervenir sur l’écran individuellement ou en groupe. L’écran permet de collaborer à plusieurs en simultané. Cela permet de rendre les cours très vivants.

Brainstorming

L’écran interactif permet de réaliser des séances de brainstorming. Les élèves peuvent exercer leurs capacités d’analyse, d’échange et d’argumentation.

Logiciels pour les solutions interactives

GéoGébra est un logiciel d’enseignement des mathématiques de tous les niveaux. Il est multiplateforme et allie différents objets géométriques en 2D et 3D.
Algodoo est une application gratuite qui permet d’apprendre en simulant les différents phénomènes physiques de manière très amusante et ludique.
Pulmo est un logiciel qui permet de comprendre le mécanisme de la respiration en visualisant l’appareil respiratoire et son fonctionnement.

Nos témoignages sur cet usage


Utilisation de l'écran interactif en informatique
Témoignage du club informatique de la Rochette sur l'écran interactif Easypitch




Témoignage client de l'association EPDH
L'association EPDH utilise les écrans interactifs pour dynamiser les leçons des apprenants et leur faciliter l'apprentissage.



Témoignage du club la Rochette sur l'utilisation de l'écran interactif
Le Club informatique de la Rochette en Seine et Marne fait l'acquisition d'un écran interactif pour optimiser leur formation en informatique.
Témoignage d'EPDH sur l'utilisation de l'écran interactif
L'association Ensemble Pour le Développement Humain (EPDH) en Ile-de-France intègre des écrans interactifs Easypitch au sein de leur salle de classe. Le but est de présenter des cours plus dynamiques et offrir plus de visibilité à tous les élèves.
3 logiciels d’évaluations à utiliser sur écran interactif en enseignement
Comparaison de 3 logiciels interactifs en ligne dédiés pour l'enseignement : Kahoot, Mentimeter et ThatQuiz.