01 76 70 02 16
 
0
4.59/5
429
Usages en enseignement des solutions interactives      Enseignement professionnel & écran interactif


Enseignement professionnel & écran interactif

Autres niveaux d'enseignements

MISE EN CONTEXTE

À mi-chemin entre l’école et le monde du travail, l’enseignement professionnel est un domaine très dynamique. Contrairement à beaucoup de pays comme l’Allemagne, en France, cet enseignement est souvent considéré comme une voie de garage.
Cependant, les professeurs étant généralement issus de l’entreprise et connaissant ses tenants et ses aboutissements, ils n’hésitent pas à mettre les mains dans le cambouis en utilisant les outils, outillages et méthodes de l’entreprise.

Que peut-on faire avec un écran interactif ?

L’écran interactif est un des bénéficiaires de cette démarche. Aidés pendant des années avec la taxe professionnelle et le contact quotidien avec les entreprises, ces établissements ont souvent été les premiers à s’équiper. C’était d’autant plus pertinent que l’enseignement professionnel accueille beaucoup d’élèves qui n’ont pas beaucoup apprécié les méthodes les plus traditionnelles d’enseignement.

L’enseignement professionnel utilise largement les écrans interactifs

 

Les écrans interactifs sont utilisés dans les salles de cours classiques, comme dans les autres établissements du secondaire, mais aussi dans les ateliers et laboratoires. En effet, dans ces lieux, il n’est pas toujours commode d’utiliser des supports papier. L’écran interactif permet d’avoir à portée de main des documents de toute nature que l’on peut présenter au fur et à mesure de l’évolution de la situation en atelier.

Ce qui a été réalisé peut ensuite être repris dans une salle de cours ordinaire, ce qui permet le lien entre la pratique et la théorie, une dynamique très importante dans l’enseignement professionnel.

Pourquoi utiliser l’écran interactif en enseignement professionnel ?

Pieds à coulisse et mise en scène

La vie de l’étudiant professionnel se partage entre la théorie dispensée dans l’établissement scolaire et les stages où il se confronte aux réalités de son futur métier.

L’écran interactif permet de superposer les deux domaines de l’étudiant, celui de l’entreprise et celui de l’établissement scolaire

 

Pour que la liaison entre ces deux univers soit la meilleure possible, il est très utile d’avoir en classe des éléments provenant des situations de terrain. L’écran interactif permet d’afficher ces documents, photographies, films et autres témoignages récoltés par les stagiaires et leurs enseignants. Les élèves peuvent alors mieux comprendre certains éléments rencontrés sur le terrain et faire profiter de leur expérience, leurs camarades. Cela peut donner lieu à des débats, des argumentations, des synthèses. Les documents construits grâce aux écrans interactifs peuvent ensuite être utilisés par les stagiaires lorsqu’ils sont sur le théâtre des opérations, en entreprise.

Aie confiance !

De nombreux élèves de l’enseignement professionnel ont été traumatisés par leurs années d’enseignement classique. Il convient donc d’aborder avec eux les apprentissages des matières traditionnelles d’une façon différente. L’écran interactif permet d’aborder de façon plus ludique les questions de langue ou mathématiques. Comme il est possible de faire et défaire facilement sur un écran interactif, il est possible d’expérimenter de nombreuses pistes. D’identifier les représentations fausses des élèves, de partager les trucs de chacun pour éviter une difficulté. Toute cette activité permet aux élèves en difficulté d’oublier un peu leur vécu ancien en leur permettant de voir ces apprentissages sous un angle nouveau.

Toi, moi, nous, eux

L’écran interactif communique avec les appareils externes, notamment les smartphones et les tablettes. Cela permet à l’enseignant de créer des activités motivantes. Par exemple, il peut recueillir les représentations initiales à l’aide d’un questionnaire que les élèves remplissent sur leurs dispositifs individuels. Les résultats apparaissent sur l’écran interactif et cela peut donner lieu à un débat, avec argumentation et étaiement de preuves par des expériences ou des recherches complémentaires.

En cours d’apprentissage, le même dispositif peut être utilisé, pour vérifier que les élèves suivent, mais aussi pour détecter de nouvelles pistes de recherche. La classe peut constituer une carte heuristique, abonder des idées dans un brainstorming ou tout simplement donner son avis, voire voter.

L’évaluation peut aussi se faire avec cet outil. C’est d’ailleurs malheureusement le champ trop restreint où il est utilisé dans certaines classes. Pour les élèves stressés par l’école, il est précieux de pouvoir désacraliser l’interrogation en l’abordant de façon plus ludique. 

Les logiciels d’écrans interactifs proposent la réalisation de quizz avec une interface sympathique et pour les élèves, répondre à ces évaluations à l’aide de tablettes, téléphones ou ordinateurs portables est moins stressant. Dans certaines classes, les élèves demandent à passer plusieurs fois la même évaluation, car elle leur a plu. Cela présente en outre l’avantage de renforcer les connaissances de ceux qui étaient un peu faibles… Les outils des écrans interactifs permettent également de créer des équipes. Cela peut paraitre surprenant pour des évaluations, mais cela renforce la nécessité de collaboration en faisant réfléchir les élèves par groupe pour donner la réponse qui aura l’assentiment de tous.

Cet aspect jeu télévisé se réfère à un vécu de téléspectateur passif de nombre d’entre eux, mais là, ils en sont les acteurs, les héros…

Que la force soit avec toi

L’enseignement professionnel utilise depuis longtemps des tableaux interactifs. Malheureusement, cet équipement a un point faible, le vidéoprojecteur. Lorsque le matériel est installé dans un atelier, celui-ci est soumis à des poussières, des corps gras et autres éléments que n’aiment pas du tout, les vidéoprojecteurs. Cela encrasse leurs filtres, ternit l’image en déposant des résidus sur l’objectif et les autres éléments optiques. Le ventilateur nécessaire pour refroidir la lampe accentue la circulation de l’air impur.

L’écran interactif présente plusieurs réponses à ces inconvénients et d’autres avantages. Il est moins sensible à la poussière. Au pire, dans les environnements les plus hostiles, on peut protéger ses entrées d’air avec des boîtiers de filtres qui assureront la protection des composants électroniques. La surface de l’écran est en verre, ce qui le rend insensible à la plupart des produits chimiques et polluants. Ainsi, si la surface est touchée avec un gant maculé, elle sera facile à nettoyer.

L’écran n’émet pas de son audible, ce qui évite de rajouter une nuisance sonore à un lieu qui est déjà souvent relativement bruyant. C’est aussi meilleur pour la sécurité, car un avertissement sera mieux perçu et tout simplement pour l’attention, car c’est une source de fatigue auditive en moins.

La bonne luminosité de l’écran, par ailleurs ajustable en fonction de l’éclairage ambiant, fait que les visuels sont toujours présentés de façon optimale ; ni aveuglants, ni trop sombres.

Tout ceci fait la force de l’écran face à son ancêtre à vidéoprojecteur.

LES AVANTAGES

Support de liaison

L’écran interactif est un outil de liaison entre les stages professionnels et la théorie enseignée en classe. Il permet aux étudiants de mieux comprendre certains aspects professionnels pour être prêt sur le terrain.

Facilitateur d’expérimentation

L’écran tactile interactif permet d’apprendre les différentes matières de façon ludique à travers l’expérimentation. L’étudiant peut réaliser des expériences scientifiques sur l’écran sans sacrifier des êtres vivants.

Travail de groupe

Travailler et collaborer à plusieurs est l’avantage clé de l’écran interactif. Chaque groupe peut afficher sa présentation sur l’écran ce qui suscite débat, argumentation et correction pour mieux comprendre.

Compatibilité aux appareils mobiles

L’écran interactif se connecte aux tablettes et smartphones, des appareils mobiles utilisés de plus en plus en enseignement comme des systèmes de vote ou pour faire des évaluations et quizz aux étudiants.

logiciels pour les écrans tactiles

Wooclap est une application de vote qui permet de mesurer la compréhension des étudiants à travers des questionnaires et des sondages auxquels ils répondent avec leur smartphones ou tablette. Ce système en ligne permet de stimuler la participation des étudiants, il affiche leurs réponses en temps réel.
Miro est une plateforme de collaboration visuelle en temps réel. Cet outil permet à un groupe de travailler en présentiel et à distance à travers divers outils en ligne : canvas, tableaux kanban, mind mapping, business plans et des templates prêts à l’empoi.
Le SMART Notebook est un logiciel interactif conçu pour l’enseignement. Il permet de créer des leçons et des activités ludiques. Il donne accès également à une Smart exchange, la plateforme de ressources pédagogiques réalisées par des enseignants pour les enseignants.

Nos témoignages sur cet usage

Témoignage de GRETA Lyon Métropole sur leur usage de l'écran interactif
GRETA Lyon Métropole intègre un écran interactif Easypitch Advance pour assurer ses formations dans le domaine de l'informatique.
Témoignage sur l’utilisation de l’écran interactif pour la conception de cuisines
Le centre de formation cuisines et bains (CFCB) acquiert un écran interactif Easypitch Essentiel pour améliorer le déroulement de ses formations.
Les écrans tactiles Easypitch rendent l’e-learning interactif
ISIKA, une école de formation aux métiers du numérique en Ile-de-France utilise l'écran interactif Easypitch pour rendre ses formations plus accessibles sur les plateformes de MOOCs et e-learning.