01 76 70 02 16
 
0
4.58/5
456
    Avis clients
    17/02/2016
    très bien
    07/01/2016
    Equipe très réactive et réception très rapide.
    17/12/2015
    Bonjour, Nous n'arrivons pas à effectuer l'installation informatique du produit livre, on nous demande un code d'accès. Merci de m'indiquer où trouver de l'aide.
Tout sur TBI Direct      Club TBI Direct      Gestion de la galerie      Stratégies de lecture d’images


Stratégies de lecture d’images

Analyser une image de guerre

Nous allons voir une image déjà présentée, celle d’une guerre. Le seul élément de texte qu’on va ajouter, c’est « la bataille du Mans (10 décembre 1793) Peinture de Jean Sorieul 1852 » en bas. Comme il n’y a rien d’autre inscrit sur l’image, on est obligé de l’analyser.

Tout d’abord, du point de vue de l’architecture, on voit des maisons en bois qui sont très fréquent en Normandie et en Alsace.

Puis, quand on regarde la scène, il y a un cheval au sol et des gens manifestement sous le cheval, qui ne sont pas logiquement en train de faire une réparation au cheval. Donc, c’est une scène de violence. D’ailleurs, on voit des armes, des fusils et différents outils de guerre comme un canon. C’est bien une scène de bagarre.




Côté personnages, ils sont habillés différemment mais on voit quand même qu’il y a une scène de bagarre, des gens qui supplient, à genou, enfin il y a des différentes scènes dans la lumière. On peut peut-être aussi penser à des incendies avec toute la fumée qu’il y a et les trous sur les toits des granges ou des halles. Il est vrai qu’il s’est passé quelque chose de terrible.

Après analyse de cette image et avec l’aide de documentations externes, on peut identifier l’époque, les costumes, l’évènement. Ici, il y a des Entrechaux et de révolutionnaires qui se battent avec des soldats. Cette histoire se passe le 10 décembre 1793 mais la peinture date de 1852. Cette toile était faite presque un siècle après, c’est une image inspirée de la réalité pour se rappeler ce qui s’est passé à l’époque. C’est un véritable un document d’imagination qui représente une réalité qui date d’un siècle.

A partir de là, on va partir sur des recherches historiques au Mans, ce qui s’est passé en 1793 au Mans et essayer de trouver sur internet, dans des livres d’histoire ou autres, ce qui a pu se passer.

L’image de départ va être un déclencheur permettant d’approfondir ensuite la recherche avec d’autres outils qui ne sont pas forcément l’image qu’on a présenté.

Ensuite, on peut créer une nouvelle page sur laquelle on va noter ce qu’on a imaginé avec les élèves.

Analyser une époque en image




On va essayer encore une fois d’analyser cette image. A priori, on voit deux ambassadeurs et un globe terrestre effectivement. On peut déjà déduire qu’il y a de l’exploration en plus des objets de cabinet de curiosité, des éléments scientifiques et de littérature.

En fait, c’est un cabinet de savant. On aperçoit également une longue vue à la main de la personne à la toison d’or autour du cou. Donc, ce sont des gens qui ont une culture et une certaine assise. Ajouté à cela, on trouve des parchemins, des instruments de musique comme l’aristisus que les gens du peuple n’utilisaient pas fréquemment.

Cette image renferme alors, la connaissance grâce aux différents objets un peu partout mais une partie importante de l’image, c’est une anamorphose. Pour le voir, il faut regarder le tableau en se mettant sur le côté droit, on vous le montre en photo ce qui ont été prises du côté de ce tableau.




On a pris la photo de plus en plus sur le côté et sur un gros plan très agrandi de cette partie-là, on voit un crane déformé quand on se met en face. Quand on le regarde complètement de côté, le crane reprend sa dimension.

En somme, c’est François I au tout début du 16ème siècle, à l’époque des cabinets de curiosité, de l’humanisme, etc… La mort est partout mais ce n’est que symbolique.

Plus tard sur les tableaux de Chardin, on voit un couteau ou un masque mortuaire, qui dépasse, par exemple, pour montrer la fragilité de la vie.

Après analyser de ce tableau, on peut aussi visionner des vidéos comme celle  sur le CED (canal éducatif à la demande) : http://www.canal-educatif.fr/videos/art/32/art-en-question-6/holbins-embassadeurs.html

C’est une version courte mais aussi un long métrage, c’est une très belle initiative qui permet de bien analyser l’image.

Analyser une image retouchée




Cette image est amusante, c’est assez interpellant. Qu’est-ce qu’on remarque et quelle analyse peut-on faire ?

A première vue, les roues sont carrées, peuvent-elles tournées ou pas ? Peut-être en descendant des escaliers, oui mais là il n’y a aucun support de ce genre.

C’est une image qui paraît ancienne, avec des roues carrées, ça pourrait être un humour du 19ème siècle, c’est envisageable.

Après recherche d’information, c’est juste une fantaisie liée à la retouche de l’image. Quand on sait analyser une image et quand on sait réfléchir un peu à ce qui se passe, on peut discerner facilement une vraie image d’une fausse.









Attention: Ces articles sont une retranscription écrite d’une conférence, c’est donc du langage parlé retranscrit par écrit, à considérer comme tel.


Sur le même sujet

Exemple d'activités à essayer avec les images sur le tableau blanc interactif

Voici quelques activités à réaliser avec une image sur un tableau blanc interactif : classer les images, légender une image, ...

Sur le même sujet

Utilisation d'image sur un tableau interactif, les erreurs à éviter

Les plus importantes des erreurs à ne pas commettre lors de l'utilisation d'image sont la multitude et le texte sur l'image.