01 76 70 02 16
 
0
4.47/5
293
    Avis clients
    17/02/2016
    très bien
    07/01/2016
    Equipe très réactive et réception très rapide.
    17/12/2015
    Bonjour, Nous n'arrivons pas à effectuer l'installation informatique du produit livre, on nous demande un code d'accès. Merci de m'indiquer où trouver de l'aide.
Tout sur TBI Direct      Questions-reponses      Facteurs de succès pour le déploiement des TNI      Stratégie de déploiement des TNI à l’école


Stratégie de déploiement des TNI à l’école

La mise en oeuvre d’un programme de déploiement de TNI avec un chef de projet

Depuis toujours, la plupart des gouvernements ont eu pour stratégie,  sur le plan de l’éducation, d’apporter de nouvelles technologies en pensant que le seul achat des matériels serait suffisant.

Pour avoir un meilleur résultat dans l'enseignement, l'utilisation du TNI en est le meilleur moyen

C’est souvent une erreur puisqu’il ne suffit pas seulement de fournir des moyens techniques à l’enseignement comme l’intégration d’ordinateurs ou de tableaux numériques, pour assurer un meilleur enseignement et atteindre la réussite scolaire.

Cela devient inefficace si le matériel n’est pas utilisé comme il se doit d’être utilisé. Une fois que ces équipements informatiques intègrent les salles de classe, leur installation et leur utilisation sont laissés aux mains de simples utilisateurs qui ne sont pas forcément des techniciens.

On ne devra pas s’étonner si le matériel est parfois utilisé à tort et à travers et qu’il ne devient plus un élément vital pour assurer le succès de l’enseignement.

Bien qu’il soit vraiment important pour un directeur d’école de superviser tous les programmes d’activité et projets mis en œuvre dans son établissement, une recherche sur ce plan a révélé qu’il est important d’avoir un formateur technique ayant les compétences requises et les connaissances avérées pour exercer la fonction de chef de projet. Cette personne tiendra toutes les responsabilités et devra gérer son temps pour coordonner la mise en œuvre du programme.

Financement

On dit que le temps, c’est de l’argent. En effet, si les enseignants disposent de temps pour s’émanciper dans leurs tâches quotidiennes, alors l’argent peut être affecté pour soutenir leur croissance professionnelle. Ce déploiement dépendra beaucoup de la situation personnelle et de l’engagement de chaque enseignant. Mais pour réussir le projet, il faudra chercher du financement. Mais la vraie différence résidera dans la capacité à instaurer un véritable projet d’intégration de nouveaux tableaux numériques pour une utilisation pérenne et efficiente.

Développement personnel, formation et soutien

La direction de l’école doit veiller à  ce que les tableaux numériques ainsi que les outils numériques associés soient continuellement utilisés de manière efficace par tous les enseignants et les étudiants mais il doit également faire un suivi sur le financement du projet. Pour avoir une meilleure évaluation du montant du projet, le chef de projet doit s’informer auprès des écoles qui ont déjà bénéficié de ce type de programme, combien ils ont mis de côté chaque année pour sa réalisation. Mais la grande partie des coûts est localisée dans les salaires du personnel et les économies pour couvrir le coût annuel sur les frais des formateurs.

Il faut trouver le moyen optimal pour réussir l'intégration du projet d'utilisation du TNI dans l'éducation

Les véritables coûts se concentreront surtout sur la première et la deuxième année et les coûts se réduiront peu à peu, mais la récolte des fonds nécessaires pour démarrer le projet sera décisive pour la mise en œuvre ou l’arrêt du projet.

Une fois que l’école a acquis les connaissances nécessaires dans l’utilisation du tableau numérique, il est moins nécessaire de  dépenser de l’argent pour sa mise en œuvre ; il faudra uniquement en trouver pour former les futurs enseignants qui intègreront l’école.

Les manifestations autour du tableau interactif

Les conférences consacrées à l’utilisation du TNI rassemblent des pratiquants dans ce domaine pour un partage d’expériences.

Les meilleurs exemples de réussite dans la mise en œuvre d’un projet TNI reviennent à des enseignants qui ont tous participé à ces types de conférence. A l’issue de ces conférences, ils retiennent des idées et des réflexions techniques qui leur permettent d’avoir du recul et de pouvoir ensuite utiliser ce savoir acquis pour améliorer leur utilisation à l’école et de pouvoir partager avec leurs collègues.

Ces conférences deviennent le lieu de rencontre des groupes d’enseignants intéressés par ce sujet et c’est surtout de là que ressortent les réussites dans l’histoire de l’utilisation du tbi. Certaines écoles récoltent des fonds en partenariat avec l’église pour envoyer chaque année leur personnel dans ces conférences nationales sur le tableau numérique dans l’espoir de récolter une récompense annuel sur les meilleures équipes TNI.

Mais finalement, le plus important c’est surtout le retour d’expérience et le compte-rendu de la conférence apportée par ces missionnaires afin qu’ils partagent leur vécu car ce partage leur permet de révéler des idées innovantes, d’insister sur les méthodes les plus efficaces, de réinstaurer leur enthousiasme et de partager leur nouvelle vision pour que cela a un impact sur les autres.

Mettre l’accent sur l’enseignement

En mettant en œuvre le programme de formation, nous devons nous mettre en tête que l’objectif est finalement de faire progresser les élèves. Il peut arriver qu’on se laisse séduire par les nouveautés technologiques, mais en tant que professionnels, il faut se rappeler  que nous l’utilisons en tant que « support » pour nous aider à fournir un enseignement de qualité, en effet, nous n’enseignons pas la technologie, nous enseignons à nos étudiants.

« Ca dépend : il y a des situations où on est bien obligés de transmettre un savoir de façon magistrale, on est bien obligé d’apporter à un moment à l’enfant quelque chose, c’est évident. On ne peut pas se dire tout va être intuitif, à un moment faut faire stop, on a découvert, et bien après on apporte. Ça c’est obligatoire, on ne peut pas faire autrement de toute façon. »

Il y a également l’importance de l’intégration de l’utilisation des tableaux dans les programmes scolaires. Certains oublient que ces équipements ne sont que des outils et oublient que le rôle des enseignants est de travailler sur ce support et de suivre le programme scolaire.

Alors que les TBI sont plus efficaces que le tableau noir, l’expérience indique qu’ils ne permettent aux enseignants de  progresser que si ceux-ci suivent leur propre pédagogie car après tout, ils sont simplement là pour renforcer la qualité de l’enseignement pour rendre plus efficace l’apprentissage.

Le véritable défi

Bien que tout ce que vous venez de lire sur la formation et le coaching semble être une évidence, l’expérience montre que la grande majorité des établissements scolaires passent beaucoup plus de temps à parler de l’avantage de la technologie que ce que l’on peut en faire. Trop souvent, les besoins spécifiques des enseignants sont mal ciblés et la plupart des programmes de perfectionnement professionnel ne parviennent pas à aider suffisamment les enseignants pour obtenir ce dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin.

Sur le même sujet

Comment l'enseignant s'appropie l'atout technologique du TNI ?

Les enseignants, avec le tableau blanc interactif, peuvent mener une réforme de leurs pratiques. Ce changement se fait par étapes.

Lire détail
Sur le même sujet

Comment bien former les enseignants à l'utilisation des TNI ?

Le tableau numérique interactif entant qu'outil tice, nécessite au préalable une formation aux enseignants pour mieux assimiler ses différents usages.

Lire détail